Savoir faire la différence entre un savon artisanal et un savon industriel

Comment peut-on différencier un savon artisanal et un savon industriel ?

Différence esthétique.

Même si le nom est identique “un savon” nous parlons bien de deux produits totalement différents. Il ne faut donc pas les confondre.

Les savons industriels, eux, sont produits en très grande quantité grâce à des machines qui remplacent la main de l’homme. Ces industries achètent des billes de savons (qui sont fabriquées parfois de façon douteuse). C’est ce qu’on appelle des bondillons. Cette matière est ensuite insérée dans une grosse machine, pour sortir à la fin un savon parfaitement parfait.

Les savons artisanaux, quant à eux, sont fabriqués par la main de l’homme. Esthétiquement, le savon artisanal n’aura pas l’apparence parfaite. Il se peut qu’il soit irrégulier avec une surface pas très lisse et brut. Il n’y en a pas 2 les mêmes, c’est ce qui fait leur charme. On possède en main une pièce unique.

Un savon à froid ne mousse pas ? 

En fait c’est faux, un savon artisanal peut très bien mousser. Tout dépendra des huiles et beurres choisis par l’artisan. Ce processus reste naturel, on aura alors une belle petite mousse onctueuse saine pour la peau, mais pas identique à celle qu’on connait du gel douche.

Par contre, c’est sur, le savon industriel mousse très fort. Malheureusement c’est « grâce » à des produits chimiques. Ils rajoutent des tensioactifs ou autre qui va rendre leurs savons très mousseux. Je trouve que c’est une pratique très douteuse surtout en sachant que ce n’est pas la mousse qui lave.Il faut faire attention, car une utilisation trop excessive de ce genre d’ingrédient peut détériorer la protection cutanée.

Les savons industriels ne sont pas sans risque pour la peau. 

Pourquoi un savon à froid artisanal est beaucoup plus chers que les savons industriels ?

Processus avant la vente.

Avant de pouvoir vendre ses savons, l’artisan doit faire un long parcours du combattant. Entre l’invention d’une recette, ensuite attendre 4 semaines pour pouvoir tester le résultat. S’il y a des changements à faire, même les plus minimes, c’est rebelote attendre encore 4 semaines jusqu’a ce qu’on soit satisfait. Pour les savons industriels, il n’y a pas cette attente de 4 semaines étant donné qu’ils achètent une « pâte » déjà toute faite.

Chaque savon doit passer par un toxicologue, c’est aussi une longue période et un coût assez conséquent. Chaque changement même juste une modification de parfum doit être évalué depuis le début. Entre les ajustements de recettes, les rectifications des informations sur l’étiquettes ou encore trouver les bons packaging pour garder son savon dans des conditions conformes, c’est un très long processus de recherche et developpement. En général, il y a une attente de 4 – 5 mois avant de pouvoir commencer à vendre son savon artisanal.

Matières premières.

Les matières premières sont plus nobles et de meilleures qualités lorsqu’elles sont choisies par l’artisan pour faire de la saponification à froid. Le plus souvent, elles sont issus de l’agriculture biologique. 

Evidemment, l’artisan et l’industriels n’achèteront pas les mêmes quantités. L’industriel a donc des couts très réduits par rapport à l’artisan.

La fabrication de A à Z.

Le processus de saponification à froid est bien plus longue. Les artisans travaillent à la mains de A à Z. On parle du mélange des matières premières, du design de la découpe et pour terminer l’étiquetage et l’emballage. Autant vous dire, plein de petites étapes qui prennent du temps.

Les savons industriels quant à eux ne devront suivre que le parcours de plusieurs machines pour qu’a la fin de cette chaine sorte le savon coupé emballé pesé. 

Les bienfaits d’un savon à froid pour ma peau.

A la base, un savon est fait pour laver, c’est à dire que c’est un détergent pour la peau. Sa fonction sera d’éliminer tout ce qui se trouve sur la surface de la peau, y compris le film de protection que la peau construit naturellement à l’aide du sébum. 

Dans la méthode de saponification à froid, la glycérine naturellement obtenue (clique ici pour l’article qui traite de la glycérine) est conservée par l’artisan. Celle-ci va permettre de garder l’hydratation dans la peau. Elle formera une barrière protectrice, par conséquent la peau va garder son élasticité et son hydratation.

De plus, le savon à froid possède un surgras (généralement entre 7 et 9% pour des savons corporels.) Ce surplus d’huile va laisser une couche de gras sur la peau. Grâce à ça, la peau sera nourrie et protégée des agressions extérieurs. 

Au moyen de ces 2 combinaisons, on n’aura pas l’effet de tiraillement après la douche. Au contraire la peau est douce. Le plus souvent, on peut même passer l’étape de la crème hydratante (qui soit dit en passant, n’est pas toujours très saine pour la peau).

Analyse l’étiquette !

Pour être sure que tu as un savon de qualité fait main, je te conseille bien évidemment de lire l’étiquette. Tu trouveras la liste d’ingrédient dit “INCI”.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *